Poète 2.0

Pour être poète aujourd’hui il faut détester le monde. Cracher sa haine, sa résignation ou son cynisme. Parce que l’humanité est devenue si laide qu’on ne peut s’ériger en esthète qu’en reniant la société.

Et si pourtant tout n’était pas si sombre ?

Tu m’as dit un jour en regardant le soleil se coucher que ça, tu vois, on n’arriverait jamais à faire mieux. Ce n’était pas si faux.

Pourquoi ne pas chercher le beau ? Pourquoi ne voir que la laideur ? Soyez optimiste, et l’on vous qualifiera de niais.

Et si pourtant c’était possible ? Retrouver de l’intérêt aux choses qui n’en ont pas, et finalement se taire un peu. Peut-être que ça ne serait pas si mal finalement.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.