Apologie de l’écrit

Il paraît que depuis que j’ai commencé à faire parler les images, je ne sais plus utiliser les mots.

Je n’ai jamais été une intellectuelle, mais j’ai toujours réussi à faire semblant. Savoir manier la langue, retrouver à chaque ligne la joie de voir les mots se réunir tous seuls pour composer des phrases, disposer les syntagmes dans l’ordre, utiliser le mot juste, pas celui qui s’approche, pas celui qui signifie presque ce que l’on veut dire, mais le mot juste, celui qu’il faut, qui s’impose, celui qui fera en sorte que l’autre ait accès à un petit morceau de notre pensée, celui que l’on comprendra comme il fallait le comprendre. Faire croire que l’on sait, bluffer, jouer avec les termes, rechercher inlassablement le synonyme exact, s’amuser d’une musicalité inattendue, relire et rafistoler un texte bancal. J’ai su faire ça, un jour.

Mais il faut croire que mon vocabulaire s’est restreint. En intégrant la langue du visuel, j’ai perdu celle du texte. Et pourtant, y en a-t-il de plus belle ?

Désormais, il me reste vingt-cinq photos par seconde pour montrer la réalité. Mais où dire l’imaginaire ? Comment parler à la pensée d’un autre en ne lui montrant que ce qu’il peut voir ?

Le verbal a ceci de plus qu’il crée l’image dans la tête d’autrui. Chaque mot est une évocation, un appel à la pensée. Qui peut prétendre, après avoir lu un texte, de n’avoir vu que des mots ?

Celui qui regarde est contemplatif. Celui qui lit est créatif.

Parfois, devant l’immensité des chemins possibles, et lorsqu’il y a tant de choses à dire, peut-être vaut-il mieux se taire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :